Le fonds Wladimir Golenischeff

Wladimir Golenischeff posant devant le temple d’Hibis (archives EPHE CWG).

Wladimir Golenischeff est un égyptologue russe qui vécut de 1856 à 1947. Issu d’une famille aristocratique russe, il quitta la Russie après la révolution de 1917 et partagea sa vie entre l’Égypte et la France. À sa mort, sa veuve fit don de sa bibliothèque au « Centre de Documentation égyptologique » de la Section des Sciences Religieuses qui venait d’être fondé en 1944 par Jean Sainte Fare Garnot, alors directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études.

Mme Cécile Golenischeff lui confia également personnellement les papiers et archives scientifiques de son époux, qui ne rejoignirent donc le Centre qu’après le décès de Garnot en 1963.

C’est grâce à ce don initial, qui permit peu à peu de créer la deuxième plus grande bibliothèque d’égyptologie de Paris, après celle du Collège de France, que le centre prit le nom de Centre Wladimir Golenischeff.

Après son versement en 1963, le fonds d’archives de Golenischeff fit l’objet d’un premier classement et d’un inventaire par Dimitri Meeks en 1966. Plus tard, Jean Yoyotte et Jean-Luc Fissolo travaillèrent également au classement et à l’inventaire du fonds.

Actuellement, un inventaire en ligne est disponible sur le site Calames, établi en 2018 :

http://www.calames.abes.fr/pub/#details?id=FileId-2731

Le fonds est ainsi divisé en 9 catégories :

  • Correspondance : lettres échangées avec près d’une centaine de collègues égyptologues 1.
  • Grammaire égyptienne : notes de cours, projet de publication sur la syntaxe égyptienne, index des textes utilisés dans A. Erman, Neuägyptische Grammatik.
  • Transcriptions d’inscriptions égyptiennes.
  • Expéditions en Égypte : relatives aux sites d’El-Khargeh et du Wadi Hammamat.
  • Collection photographique : photographies prises en Égypte, dans des musées, de sa propre collection, chez des antiquaires..
  • Fichiers : fichier bibliographique et fichier de citations des Textes des Pyramides.
  • Documentation : extraits de publication, photocopies, planches, catalogue de bibliothèque…
  • Catalogue de la bibliothèque de W. Golenischeff
  • Dossier de gestion du fonds : archives concernant l’entrée, le classement et la communication du fonds.

Plus de détails sont à retrouver dans l’inventaire en ligne.

Pour citer cet article :
Marion Claude, "Le fonds Wladimir Golenischeff", Archives du Centre Wladimir Golenischeff (EPHE), carnet de recherche en ligne sur https://archivescwg.hypotheses.org/46, publié le 31/03/2020, consulté le 26/10/2020.

  1. Pour une liste des correspondants de Wl. Golenischeff, voir le tableau à la fin de l’article d’H. Virenque sur ce blog. []

Auteur : Marion Claude

Docteure en égyptologie, A.T.E.R. - section des Sciences Religieuses, École Pratique des Hautes Études, UMR 8546 AOrOc (CNRS, EPHE, ENS, PSL).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.